Sport : ces footballeurs africains multimillionnaires

Avec notre partenaire Clipse, diffusion de communiqués en Afrique, découvrez l'actualité business du continent

Le Qatar sera la capitale du sport le plus populaire au monde le temps de la Coupe du monde de football. Cinq équipes africaines vont tenter de bousculer les grandes nations pour aller le plus loin possible dans cette aventure Qatar 2022. Au sein de ces équipes africaines, évoluent des joueurs au statut de star dont certains gagnent, en une saison, plus de 5 millions d’euros.

Les riches vedettes des « Lions de l’Atlas »

Les « Lions de l’Atlas », l’équipe nationale de football du Maroc, possède plusieurs joueurs de premier plan évoluant en Europe et en Asie, et qui figurent parmi les footballeurs africains les mieux payés. Le premier d’entre eux est Achraf Hakimi. Le sociétaire du Paris Saint Germain, qui joue au poste d’arrière droit, a été acheté environ 65 millions d’euros à l’Inter Milan l’été dernier. Il émarge aujourd’hui à 1,08 million d’euros par mois, soit plus de 12 millions d’euros par an. Ce qui en fait l’Africain le mieux payé de la Ligue 1 française. Hakim Ziyech, l’ailier droit de Chelsea, vient en seconde position en percevant un salaire annuel égal à 6,1 millions d’euros. Abderrazak Hamdallah ferme le podium. Cet avant-centre d’Al-Nassr, en Arabie Saoudite, touche la somme de 5,7 millions annuellement. Citons, également, Youssef En-Nesyri. Le joueur du FC Seville, en Espagne, a signé avec son club un salaire annuel initial de 2,7 millions d’euros en 2020.

Sénégal, sans Mané mais avec d’autres stars

Pour cette Coupe du monde, les Sénégalais auraient pu compter sur l’un des meilleurs joueurs offensifs au monde, Sadio Mané. Ce dernier est finalement forfait à cause d’une blessure au péroné. Selon le journal allemand, ‘BILD’, l’attaquant vedette du Bayern Munich, perçoit un salaire annuel net de 22 millions d’euros. Ce qui fait de lui le footballeur le mieux payé de l’effectif de son club.  En défense, le Sénégal mise sur le roc Kalidou Koulibaly, qui a passé huit ans à Naples avant de rejoindre Chelsea. Le joueur sénégalais touche un salaire net aux alentours de 10 millions d’euros par an. Dans les buts, Edouard Mendy, dont le salaire annuel est estimé à 4,6 millions d’euros, a été élu meilleur gardien de l’année en 2021 par la FIFA. Il a été champion d’Europe avec Chelsea et a été décisif aux tirs au but pour offrir au Sénégal la première Coupe d’Afrique des nations (CAN) de son histoire en début d’année.

À lire aussi:  Aéroports africains : des projets d’envergure

Tunisie, Wahbi Khazri mène la troupe

Parmi tous les grands joueurs de football tunisiens, Wahbi Khazri peut se différencier non seulement par son professionnalisme, mais aussi par son salaire qui est l’un des plus élevés de son club. Selon l’étude annuelle de L’Équipe sur les salaires de la Ligue 1, Wahbi Khazri est le joueur de l’AS Saint-Étienne le mieux payé sur la saison 2021/2022, avec un salaire brut mensuel de 290 000 euros. Le capitaine de l’équipe nationale de Tunisie, dont il a porté le maillot à 72 reprises pour 24 buts depuis 2013, peut compter sur un revenu global de plus de 3,5 millions d’euros par an. Vient en seconde position, Aymen Abdennour. L’international tunisien sort de deux ans au Qatar, à Umm Salal. Il émargeait, selon plusieurs titres de la presse tunisienne, à 130 000 euros de salaire mensuel dans la péninsule arabique.  Citons aussi Ferjani Sassi. Al Duhail du Qatar aurait formulé une offre de 1,5 million d’euros pour récupérer le joueur du Zamalek, contre un contrat de 3 saisons et un salaire de 3,5 millions d’euros.

Les Black Stars ne manquent pas d’étoiles

L’équipe nationale du Ghana, appelée aussi les Blacks Stars, malgré un effectif rajeuni, compte notamment sur ses joueurs vedettes évoluant en Europe pour créer la surprise à l’occasion de la Coupe du Monde 2022 au Qatar. Thomas Partey est le plus en vue. Le milieu défensif d’Arsenal gagne 9,6 millions d’euros par an. Le footballeur ghanéen qui évolue au poste d’avant-centre à l’Athletic Bilbao, Inaki Williams, fait aussi partie des joueurs les mieux payés de l’équipe. Inaki gagne un salaire brut de 5,97 millions d’euros par saison à l’Athletic Bilbao. Son salaire hebdomadaire est de 114 808 d’euros. Il est suivi par Mohamed Kudus, le joueur pilier de l’Ajax Amsterdam. La valeur nette du milieu offensif de 22 ans est de 6 millions d’euros en 2022. Kudus gagne un salaire brut de 640 000 euros par saison à l’Ajax

Le Ghana dispose d’autres cadres internationaux comme les frères André et Jordan Ayew, qui gagnent respectivement 3,7 et 1,1 million d’euros par an. Le premier évolue actuellement au club qatari d’Al-Sadd, basée à Doha. Quant au second, il demeure l’une des stars de Crystal Palace (Angleterre). A 31 ans, il compte 75 sélections et 18 buts avec les Black Stars du Ghana.

À lire aussi:  Architecture : trois figures africaines qui brillent à travers le monde

Le Cameroun de Rigobert Song et ses pépites

Les Lions Indomptables, qui ambitionnent de se retrouver dans le dernier carré de la compétition, comptent aussi des joueurs de très haut niveau qui sont aussi des stars très bien payées. Dans la liste des 26 mondialistes dévoilée le 9 novembre par le sélectionneur Rigobert Song, il est confirmé que l’équipe s’appuiera sur ses pépites, Eric Maxim Choupo-Moting et Frank Zambo Anguissa, en très grande forme ces derniers temps, pour rivaliser dans un groupe G où figure notamment le Brésil. Le premier est aussi le joueur camerounais le mieux payé du moment. Choupo Moting a touché un salaire de 3,5 millions d’euros avant que son club, le Bayern, lui propose cette année le double, soit 7 millions d’euros, pour qu’il prolonge d’un an, a rapporté Bayern Insider.

Le second, André-Frank Zambo Anguissa, est la star du club italien de Naples et gagne 1,5 million d’euros par an. Arrivé en prêt avec option d’achat à Naples en 2021 en provenance de Fulham, l’ancien joueur de l’Olympique de Marseille a vu les Azzurri lever son option d’achat pour prolonger son contrat jusqu’en 2025 avec deux années de plus en option. Ce renouvellement a valu également au Camerounais une revalorisation salariale. Selon le journal, Il Corriere Dello Sport, Anguissa devrait désormais toucher des émoluments annuels de trois millions d’euros.

D’autres vedettes composent aussi l’équipe camerounaise, à l’instar du gardien de l’Inter Milan André Onana (près d’un million d’euros par an) et du Lyonnais Karl Toko Ekambi, qui avait qualifié le Cameroun pour le mondial à la dernière minute de son barrage face à l’Algérie. Ekambi s’est engagé en janvier 2021 en faveur du club de Ligue 1, l’Olympique de Lyon, en provenance de Villarreal (Espagne). Le joueur passé par Angers perçoit chaque fin du mois un salaire de 200 000 euros, soit 2,35 millions d’euros par an. Citons, enfin, Nicolas Nkoulou, qui s’est engagé avec Watford, jusqu’à la fin de la saison avec un salaire annuel de 1,8 million d’euros.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

La rédaction vous conseille