Un événement pour évoquer l’avenir de la communication en Afrique 

La sixième édition d’Africa Communications Week (AfricaCommsWeek), qui rassemble des professionnels de la communication axés sur l’Afrique dans plus de 20 villes en Afrique et en Europe, démarre ce lundi 23 mai. L’objectif est d’évoquer la manière dont la communication peut contribuer au positionnement stratégique des nations africaines sur la scène mondiale et ainsi renforcer leur élan de développement.

Du 23 au 27 mai 2022, les communicants qui oeuvrent autour du continent africain sont réunis pour une série de conférences hybrides, de masterclasses et de tables rondes autour du thème « Quel est l’avenir de la communication en Afrique ? » Dans un contexte mondiale ou les questions de gouvernance sur le climat, la santé publique, le commerce et la sécurité internationale, la communication stratégique joue un rôle fondamental. Notamment dans le renforcement des capacités des acteurs africains à peser sur la scène internationale.

« Bien trop souvent, l’Afrique a été présentée comme un réceptacle. En d’autres mots, comme un terrain d’exécution de décisions politiques prises ailleurs. Un continent dépourvu d’un agenda propre en constante évolution. Cependant, la visibilité croissante des dirigeants et experts africains au sein des organisations internationales contribue à l’intégration des récits et intérêts africains dans le courant dominant », explique Annie Mutamba, Co-fondatrice d’Africa Communications Week.

Lancée en 2017, Africa Communications Week est un mouvement mondial multilingue qui souhaite jeter des ponts entre les professionnels de la communication engagés dans la transformation de l’Afrique. AfricaCommsWeek ne s’adresse pas exclusivement aux professionnels africains mais est ouvert aux organisations et entreprises internationales ayant une présence, une expertise ou des intérêts en Afrique.

Réinventer le récit 

D’après Eniola Harrison, Co-fondatrice d’Africa Communications Week, « l’influence africaine ne doit pas être considérée comme émanant uniquement d’acteurs étatiques. C’est une combinaison d’actions d’influence et de négociation que mènent les acteurs des secteurs publics et privés et de la société civile afin que le continent pose et défend son agenda sur la table de négociation et d’élaboration de l’agenda mondial ».

Les experts en communication ont une voix, disposent de ressources, appartiennent à des réseaux et ont une audience. En cela, ils peuvent faire preuve de volontarisme dans leurs approches d’élaboration des récits sur l’Afrique. Car ces récits jouent un rôle significatif dans la transformation du continent.

Alors que le monde sort à peine de la pandémie de la Covid-19, les communicateurs doivent, plus que jamais, soutenir de manière proactive la reprise économique du continent. Comment réinventer le récit, quels sont les outils et les ressources nécessaires pour le faire et comment créer les synergies pour que la communication impacte positivement le développement ? Des éléments de réponse seront très certainement données lors de cette semaine d’échange.

L’événement est à suivre online à cette adresse https://vu.fr/bOQh 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest