Focus Makers Africa : les 10 qui ont fait briller l’Afrique en 2022 (2/3)

Avec notre partenaire Clipse, diffusion de communiqués en Afrique, découvrez l'actualité business du continent

Artistes, dirigeants d’organisations, architecte ou encore sportive, elles et ils n’ont ménagé leurs efforts pour rendre leur continent fier et plus inspirant. Voici une liste, non exhaustive de 10 personnalités qui ont marqué notre rédaction, et l’Afrique, en cette année 2022.

La première partie de ce focus met en avant quatre personnalités du monde artistique et créatif. Pour la deuxième partie, deux grands sportifs qui ont marqué cette année sont mis en avant. Pour la troisième et dernière partie de ce focus, quatre grands dirigeants d’organisation et leaders sont à l’affiche.

Sadio Mané décroche le Prix Socratès

Le 17 octobre 2022, le Sénégalais Sadio Mané devient le premier lauréat du « Prix Socrates » à la 66ème cérémonie du Ballon d’Or 2022. L’attaquant vedette du Bayern Munich, natif de Bambali, a été placé au second rang du classement après le Français Karim Benzema et devant le Belge Kevin De Bruyne, le Polonais Robert Lewandowski et l’Egyptien Mouhamed Salah.

Sadio Mané a été récompensé pour son talent de footballeur mais aussi et surtout pour son investissement dans le développement de son village natal, dans le sud du Sénégal où il a notamment encouragé l’égal accès des garçons et des filles à la pratique du sport roi. Le capitaine de l’équipe nationale du Sénégal, qui n’a pas pu participer au Mondial au Qatar pour cause de blessure, a également financé un hôpital, construit un lycée et a promis de doter d’une pelouse synthétique le terrain de football local.

Inspiré par le parcours hors du commun du médecin et footballeur brésilien Sócrates Brasileiro Sampaio de Souza Vieira de Oliveira, le Prix Socrates a été créé par le Groupe L’Équipe et Peace and Sport pour primer les meilleures actions solidaires menées par des footballeurs engagés. A Paris, aux côtés de Sandy Heribert et de Didier Drogba, vice-président de Peace and Sport, l’attaquant du Bayern FC et des Lions de la Teranga a reçu l’ovation de toute la salle. Au-delà de son impressionnante carrière sportive, Sadio Mané a contribué à un changement social positif à travers des projets visant le bien commun.

À lire aussi:  Aéroports africains : des projets d’envergure

« Je suis très heureux de gagner ce prix. C’est quelque chose de très spécial et ça me motive pour donner le meilleur sur et en dehors du terrain. J’ai envie surtout de remercier ma famille et mes coéquipiers. Ce trophée va me donner envie de redoubler d’efforts sur le terrain. C’était un rêve de gamin de faire le maximum pour tous ces gens et pour mon continent. Je sais d’où je viens et je connais ma réalité. J’essaie de faire du mieux que je peux », a déclaré Sadio Mané en recevant sa récompense qui renforce son statut d’icone africaine.

Joël Bouzou, président-fondateur de Peace and Sport et membre du jury du Prix Socrates, a soutenu, pour sa part, que « récompenser les meilleurs joueurs non seulement pour leurs performances mais aussi pour leur engagement en faveur d’un monde plus inclusif et pacifique est une réalisation qui est en phase avec les changements de notre société. Sadio Mané est une véritable source d’inspiration et je le félicite chaleureusement pour sa contribution significative au changement social. »

Pour Rai, ancien capitaine de l’équipe du Brésil, président-fondateur de la Fondation Gol de Letra, frère de Sócrates et membre du jury, « la création du Prix Socrates est un événement marquant pour les athlètes du monde entier. Ce prix les invite à se mobiliser pour la construction d’un monde plus juste. Je salue l’engagement de Sadio Mané, symbole de la jeunesse africaine et du Sénégal en particulier. Ses efforts en faveur de la jeunesse pour l’éducation et la santé dans sa région d’origine, la Casamance, sont un exemple pour les footballeurs et les citoyens du monde entier. »

Ons Jabeur, la tenniswoman africaine en or

Même celles et ceux qui ne connaissent rien au tennis la connaissent désormais. Classée actuellement numéro 2 mondial par la Women’s Tennis Association (WTA), Ons Jabeur est la joueuse tunisienne et africaine la mieux placée des classements mondiaux. Elle a remporté trois titres en simple sur le circuit WTA, ainsi que onze titres en simple et un titre en double sur le circuit féminin ITF.

À lire aussi:  Focus Makers Africa : les 10 qui ont fait briller l’Afrique en 2022 (3/3)

Née le 28 août 1994 à Ksar Hellal, joueuse professionnelle depuis 2010, Ons Jabeur est initiée au tennis à l’âge de trois ans par sa mère.  Elle remporte le tournoi junior de Roland-Garros en 2011 dans la catégorie majeures filles en simple, devenant la première Tunisienne à remporter une compétition majeure dans la catégorie junior. Après près d’une décennie à jouer principalement au niveau ITF, Jabeur commence à concourir plus régulièrement sur le circuit WTA à partir de 2017. Son plus grand titre reste à ce jour l’Open de Madrid 2022, où elle devenue ainsi la première joueuse du continent à remporter un tournoi WTA 1000. Elle atteint également deux finales de Grand Chelem lors du tournoi de Wimbledon 2022 et de l’US Open 2022. Devenue une véritable icône, ses exploits sportifs lui valent d’être sacrée femme de l’année ainsi que personnalité sportive arabe et africaine de l’année en 2022.

« C’est un rêve qui se réalise après des années de travail acharné et de sacrifices. Je suis heureuse que tout ça paye enfin et que je puisse jouer encore un match », a déclaré la Tunisienne de 27 ans, le 7 juillet dernier, avant sa rencontre en finale du tournoi 2022 de Wimbledon. Elle dira aussi : « Je suis une fière femme tunisienne aujourd’hui. J’essaie juste d’être autant que possible une source d’inspiration, je veux voir plus de joueurs arabes et africains sur le circuit ».

Ons Jabeur a aussi choisi de se rendre en Afrique du Sud participer au Africa Cares Tennis Challenge à Johannesburg. « Bonjour l’Afrique du Sud ! Je suis ravie d’annoncer que je participerai au Africa Cares Tennis Challenge les 3 et 4 décembre 2022 au Wanderers Stadium de Johannesburg pour utiliser le tennis comme un véhicule pour inspirer le changement », a posté la meilleure joueuse africaine sur son compte twitter.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

La rédaction vous conseille