E-commerce : Jumia affiche de bons résultats

La licorne africaine de commerce électronique reprend du poil de la bête après sa petite mésaventure à la bourse de New York. L’activité a enregistré un sursaut au premier trimestre 2022, provoquant un plus grand intérêt des investisseurs.

Au premier trimestre 2022, Jumia, c’est un chiffre d’affaires de 47,6 millions de dollars. Comparativement aux trois premiers mois de l’année 2021, ce revenu est en forte croissance, + 44,3%. Une performance qui s’explique par la hausse du nombre de clients actifs à 3,1 millions (+28,7%). Une belle embellie qui a eu pour effet de porter les commandes à 9,3 millions, fin mars 2022.

Avec cette bonne dynamique de l’activité commerciale, Jumia a pu dégager une marge brute de 27,7 millions de dollars, en hausse de 12,6%.
Grâce à ces performances, Jumia a provoqué l’intérêt des investisseurs, et son action en bourse à gagné 44 % au cours du mois mai 2022, selon la plateforme nigériane Nairametrics. Le bénéfice par action de Jumia a aussi augmenté de 0,70 $.

Une perte plus faible que prévue

Plus une entreprise se porte bien, plus elle attire des investisseurs. C’est ce principe qui a roulé en faveur des actions de la startup Jumia au mois de mai. Malgré les gains, Jumia est toujours en dessous des gains qu’elle réalisait lorsqu’elle était la première licorne du continent.
Suite à la déroute boursière qui l’a impacté en 2009, Jumia est actuellement évaluée à environ 778 millions de dollars, en baisse par rapport à son évaluation historique d’environ 5,8 milliards de dollars en février 2021.

Ainsi, les actions Jumia sont en baisse de 32 %, malgré une hausse de 44 % le mois dernier.
La société de commerce électronique est actuellement active dans 14 pays africains avec environ 100 000 vendeurs actifs, effectuant des transactions en ligne avec des millions de consommateurs.

Canicha Djakba