Des idées pour créer une startup en Afrique

Si vous désirez développer un business en Afrique et que vous n’avez pas d’idées, Makers vous en propose quelques-unes dans cet article. Voici une liste de sept secteurs clés dans lesquels une nouvelle entreprise aurait toute sa place.

Créer un espace de co-working

Encore appelé lieu de travail collaboratif, c’est un endroit où l’on partage des bureaux ou postes de travail contre un “loyer”. C’est une nouvelle forme de business, qui doit son succès aux freelances, aux indépendants et aux travailleurs nomades.

Offrant des commodités telles que la connexion internet, c’est un véritable cadre de travail, dont la location des espaces (bureau, salle de réunion et de conférence) génère des revenus au promoteur. Les espaces de coworking fleurissent dans de nombreux pays d’Afrique, mais le secteur est encore sous-développé, alors même que le travail à distance ne cesse d’augmenter. C’est donc un secteur clé sur lequel parier !

Créer une entreprise de construction économique et écologique en préfabriqué

Bon nombre d’Africains de la diaspora aimeraient avoir une maison dans leur pays d’origine. Mais souvent, ils sont confrontés à l’achat d’une parcelle avant de se lancer dans la construction proprement dite, avec tous les risques que cela comporte.

L’existence d’une structure qui leur propose des maisons à moindre coût et qui intègrent le respect de l’environnement pourrait attirer une large clientèle. Il s’agit de faire de l’immobilier, mais sans perdre de vue l’écologie en utilisant des matériels préfabriqués. C’est  par exemple le cas de Messibat international est une entreprise de construction écologique et durable lancée par Guikoume Messina en 2008.

Créer une plateforme de crowdfunding

Une plateforme de crowdfunding est une forme de financement participatif de projets. Cela permet aux gens  de  placer leur fonds dans ces projets et de récolter des bénéfices après.

Ceci est avantageux pour le financeur qui investit de l’argent dans un  projet que le porteur va rembourser avec des intérêts.  Le bénéficiaire réalise par ce biais une levée de fonds. 

La plateforme de cowdfunding gagne de l’argent en prélevant des pourcentages sur chaque opération ou financement réalisés grâce à elle. Elle peut également se faire des revenus en exigeant des frais sur les transactions ou sur chaque financement qui passe par son interface.  

Créer une solution de transfert d’argent

L’un des marchés africains qui soulève l’intérêt, tant des consommateurs que des investisseurs, est celui du transfert d’argent, soit entre pays africains ou à l’international. Même s’il existe de nombreuses startups et entreprises dans le domaine, leur nombre est insuffisant par rapport à la population africaine.

Développer et proposer une application de transfert d’argent plus efficace et moins coûteuse que les autres, en se basant sur des nouvelles technologies, pourrait générer beaucoup de revenus. On en retrouve beaucoup dans certains pays africains comme le Nigéria, le Maroc ou l’Egypte.

Créer une structure de valorisation des déchets

La préservation de l’environnement est une préoccupation majeure au 21ème siècle. Une lutte est menée dans le monde contre la pollution atmosphérique, le réchauffement climatique, et la réduction des déchets. Pour tous, il est nécessaire de repenser la façon de vivre.

Une solution innovante de recyclage des déchets et de leur transformation en matériel réutilisable devrait être profitable. D’ailleurs, certaines startups africaines ont compris que c’est un secteur potentiellement rentable en s’y lançant. Ce domaine est vierge et pourvoyeur d’emplois d’autant plus que les Etats africains n’ont souvent pas de politique de gestion des déchets dans les villes urbaines. La startup nigériane  wecyclers de valorisation des déchets est une référence dans le domaine et connaît du succès.

Créer un club d’affaires

Il s’agit de mettre en place une association de Business Angel en vue d’apporter du financement et une expertise aux startups. Souvent, la mission consiste à contribuer à la croissance des jeunes pousses en leur offrant de la compétence, du réseau et du capital.  La rentabilité repose sur le retour d’investissement. L’apport, quelle que soit sa nature, peut conférer le titre d’associé dans les sociétés à la structure ou lui donner droit de  percevoir un pourcentage direct sur les bénéfices de l’entreprise.

Materne Aguessy