Augmentation : comment la demander pour l’obtenir!

Aborder avec ses employeurs les questions de rémunération n’est pas toujours chose facile, ce d’autant plus lorsqu’on souhaite une revalorisation de son salaire. Peur de ne pas être compris, d’être mal jugé ou de se voir opposer un refus, plusieurs raisons peuvent expliquer cette gêne. Voici quelques astuces qui vous aideront à coup sûr à obtenir gain de cause.

Connaître ses atouts

Mieux vaut ne pas prétendre à une augmentation de salaire sans raisons pertinentes. Il peut s’agir des objectifs dépassés dans la durée (depuis plusieurs années) ou d’importants challenges relevés. Autrement dit, il faut mériter sa promotion salariale, en affichant un état de service convainquant.
Toutefois, il ne faut pas confondre prime exceptionnelle et demande de revalorisation.  La première peut se demander après un ou deux faits exceptionnels, une implication particulière sur un projet, des objectifs dépassés ou la réalisation de tâches non prévues dans le contrat par exemple. Le second intervient après multiplication des réussites, une dynamique de progression croissante depuis des années. Ce sont tous ces atouts qui peuvent motiver votre demande de revalorisation salariale.

Connaître le moment propice

Nous sommes d’accord, il est contre productif de demander une augmentation alors que l’entreprise qui nous emploie est au bord de la faillite. Il est donc important de se renseigner au préalable, au moins sur la situation financière de l’entreprise. Vous pouvez consulter l’actualité de l’entreprise sur les marchés financiers, ou alors, pour des sociétés plus petites, vous rapprocher de votre manager pour connaître les réalités économiques de l’entreprise : est-elle à deux doigts de déposer le bilan ? Ou au contraire a-t-elle réussi à conserver la tête hors de l’eau ? En fonction de la réponse que vous apporterez à cette première question, vous évaluerez l’opportunité de demander une augmentation.

Au-delà de la santé de l’entreprise, il est important de connaître la période à laquelle une augmentation de salaire est envisageable. Le moment idéal pour demander une augmentation est généralement au cours de l’entretien annuel, afin que cela soit projeté dans le prochain budget.  On peut également demander une augmentation après une promotion. Car souvent, promotion rime avec augmentation de la charge de travail, et donc, augmentation de salaire. C’est une belle occasion à saisir pour demander votre augmentation. On peut également négocier son augmentation au cours d’un rendez-vous spécial que vous solliciterez auprès de votre manager. Toutefois il est important de tenir en compte de la culture d’entreprise en matière d’augmentation salariale. Si les augmentations sont négociées dans le cadre de l’entretien annuel, faites comme tous.

Être réaliste et raisonnable dans sa demande

Même si l’on sait d’emblée qu’il est difficile d’obtenir le montant exact demandé, et qu’il faut demander plus pour obtenir un peu moins, il faut cependant éviter d’exagérer et de se montrer trop gourmand.

Les arguments pour justifier sa demande

Lorsque votre manager ou votre employeur aura devant lui votre demande d’augmentation, la question essentielle qu’il se posera est celle de savoir pourquoi vous augmenter vous, plutôt qu’un autre collaborateur. Qu’est ce qui fait votre différence, votre particularité ? C’est à cette question qu’il faudra répondre, en justifiant votre demande par des faits qui prouvent à l’entreprise que vous êtes indispensable, incontournable. Il est primordial d’accumuler des éléments factuels, quantitatifs et qualitatifs donc tangibles, permettant de mesurer la performance : économies réalisées, revenus générés, erreurs évitées, augmentation de la productivité… L’accumulation de ces preuves incontestables démontre la valeur ajoutée apportée à l’entreprise. Trouvez ce qui fait votre atout pour l’entreprise et faites le comprendre à l’équipe dirigeante.  

Canicha Djakba