Standard Chartered Bank quitte cinq pays d’Afrique

La banque britannique a annoncé son désengagement de ces pays pour des raisons commerciales notamment.

Standard Chartered Bank cesse ses activités en Angola, en Gambie, en Sierra Leone, au Zimbabwé et au Cameroun. Le groupe bancaire britannique l’a annoncé le 14 avril 2022 et évoque notamment des raisons commerciales. Une décision portée par sa nouvelle stratégie commerciale centrée sur les marchés plus rentables et à croissance plus rapide.

Le groupe bancaire britannique prévoit également d’abandonner ses activités de banque de détail, de banque privée et de banque de petites entreprises en Tanzanie et en Côte d’Ivoire, pour se concentrer sur les entreprises, le commerce et les institutions.

Au Moyen-Orient, c’est au Liban et en Jordanie qu’elle compte également cesser ses activités.

Selon l’entreprise, il s’agit désormais de recentrer sa franchise Afrique et Moyen-Orient sur ce qu’elle considère comme des marchés à forte croissance, tels que l’Arabie saoudite et l’Égypte. En 2021, son bénéfice d’exploitation au Moyen-Orient et en Afrique a atteint 831 millions de dollars, son plus haut niveau depuis 2015.

Standard Chartered Bank dit vouloir « s’assurer que toutes les ressources au sein de la Banque sont correctement dirigées et utilisées pour la croissance continue et la durabilité de ses activités bancaires aux entreprises, commerciales et institutionnelles », cite le site d’information Investir au Cameroun.

« L’idée est de s’assurer que nous sommes efficacement organisés pour servir nos entreprises clientes, en utilisant nos ressources autant que possible pour développer la franchise et notre différenciation concurrentielle sur ce segment important », poursuit le site.

Canicha Djakba