Satourou Maïga Néné, la jeune malienne à la tête d’Orange Botswana

A l’âge de 35 ans, elle prend les rênes du groupe international de télécommunications au Bostwana. Elle est officiellement entrée en fonction le 1er septembre 2021. 

L’information ne cesse d’alimenter l’actualité depuis le mois de juillet dernier. 35 ans, et désormais directrice générale de la filiale botswanaise de l’opérateur de téléphonie mobile Orange. Satourou Maïga Néné a officiellement pris fonction le 1er septembre 2021.  Originaire de Tombouctou au Mali, elle est nommée directrice générale à Orange-Botswana à la faveur du conseil d’administration tenu le 2 juillet dernier. Jusqu’à sa nomination, elle était membre du conseil d’administration de cette filiale depuis décembre 2020. Ancienne directrice de cabinet d’Orange Moyen-Orient et Afrique de 2018 à 2020, elle est d’abord passée en 2017 par le poste de PDG d’Orange finances mobile au Mali.

Business Analyst chez Orange en 2010, elle rejoint en 2012, en qualité de consultante, CGI France, le leader mondial du conseil et des services numériques. De 2014 à 2016, employée chez Canal+, elle est contrôleur financier. Satourou Maïga Néné a aussi travaillé à la Sonatel où elle a occupé le poste de gestionnaire de la distribution. Elle est diplômée de l’école de commerce HEC Paris en Science in management et en Digital innovation for business.

200 employés à manager

Satourou Maïga Néné aura désormais la charge d’Orange Botswana, l’une des 17 filiales du groupe Orange en Afrique. Elle devra diriger une compagnie de plus de 200 employés et consolider le marché botswanais dominé par Orange. Selon les récents pointages de l’Autorité de régulation des communications du pays, le Botswana regulator communication authority, à mars 2020, sur les plus de 1,3 millions d’abonnés des trois réseaux du pays, Orange compte 657,5 mille abonnés. Il est évident que le travail de Satourou consistera dans un premier temps à consolider cet acquis, en œuvrant notamment à l’amélioration de la qualité du réseau 4G qui fait ses premiers pas dans le pays.

Canicha Djakba