Levées de fonds en Afrique : de bons signaux pour les startups depuis le début de l’année

Selon thebigdeal, le spécialiste de l’information sur les levées de fonds en Afrique, avec plus de 1,8 milliard de dollars déjà levés au premier trimestre 2022, les startups africaines pourraient bien atteindre un montant record de 7,3 milliards de dollars d’ici décembre prochain.

Entame d’année assez dynamique pour les startups africaines. Entre janvier et mars dernier, 1,8 milliard de dollars ont été levés, annonce la plateforme thebigdeal, spécialiste de l’information sur les levées de fonds en Afrique. Un montant qui, révèle la même source, représente 2,5 fois plus le montant levé par ces startups sur la même période en 2021.

« Ce n’est probablement qu’une question de jours avant que la barre des 2 milliards $ ne soit atteinte », assure la plateforme, révélant par ailleurs que pour la seule période allant du 1er janvier au 18 février, 1 milliard avait déjà été levé, au travers de 130 transactions.

Trois méga-transactions de 100 millions de dollars et plus ont été rendues public, et parmi elles figurent les 100 millions de dollars levés par la start-up tunisienne InstaDeep en janvier, les  250 millions de la super fintech nigériane Flutterwave en février et les 105 millions de la fintech de mobilité Moove Africa, mi-mars. Comme d’habitude, les fintechs s’accordent la plus grosse part des transactions supérieurs ou égales à 100 millions de dollars.

Sans surprise le Nigeria, le Kenya, l’Afrique du Sud et l’Egypte aussi appelés « the big four » pour leur forte mobilisation, continuent de dominer. Ils ont mobilisé 83 % du total des financements levés sur le continent, soit 1,5 milliard de dollars. Le Nigeria domine avec 600 millions mobilisés, suivi du Kenya avec 482 millions, de l’Afrique du Sud avec 228 millions et de l’Egypte avec 202 millions de dollars.

Un dynamisme qui pourrait bien s’étaler sur l’année, avec une projection de 7,3 milliards de dollars mobilisés en 2022, contre les plus de 4 milliards de l’année dernière, prévoit également la plateforme spécialisée.

Canicha Djakba