Les villes les moins chères d’Afrique en 2022

Avec notre partenaire Clipse, diffusion de communiqués en Afrique, découvrez l'actualité business du continent

Le cabinet Mercer publie chaque année un rapport sur le coût de la vie à travers la planète. Les prix examinés par ses enquêteurs portent sur 200 produits et services, dont le logement, l’alimentation, le divertissement, le transport, la santé et autres besoins de base.

Makers.africa s’est basé sur le 28e classement mondial (2022) publié par le cabinet américain Mercer, sur le coût de la vie pour les internationaux afin d’identifier les 10 villes phares africaines les moins chères sur les 227 villes prises en compte par l’enquête. Le but est d’offrir une grille de lecture du niveau de vie à l’étranger pour les expatriés. Pour ce faire, le classement utilise la ville de New York comme ville de référence pour toutes les comparaisons.

Tunis à la première place

Si l’on se réfère au classement 2022 de Mercer, la capitale de la Tunisie est la ville la moins chère d’Afrique. Réputée pour son multiculturalisme, Tunis, qui succède à ce rang à Lusaka (Zambie, 9ème), est présentée comme une grande cité ouverte sur le monde. « Vivre et travailler dans cette ville permet de jouir d’un environnement amical et hospitalier et de conditions de vie des plus agréables », peut-on lire dans la présentation officielle de la ville, qui figure aussi dans le top 10 des villes les moins chères du monde.

Alger, l’autre grande cité de l’Afrique du Nord, prend la seconde place et Durban, en Afrique du Sud, décroche la troisième marche du podium. Gaborone, la capitale du Botswana, se trouve à la 4ème place.

À lire aussi:  Le top 10 des pays d'Afrique où Internet est le plus rapide

Windhoek l’ambitieuse

La petite cité de moins de 400 000 habitants, qui n’a cessé ces dernières années de se moderniser, figure à la 6ème place du classement Mercer 2022 des villes les moins chères d’Afrique, juste derrière Addis-Abeba, la capitale de l’Ethiopie. Windhoek est une ville d’Afrique australe, capitale de la République de Namibie depuis son indépendance en 1990, après avoir été celle de la colonie allemande puis sud-africaine du Sud-Ouest africain. Elle est aussi connue comme étant la porte d’entrée des touristes au carrefour des routes se dirigeant vers Swakopmund et les dunes du désert du Namib à l’ouest, vers le parc d’Etosha au nord, et vers Fish River Canyon et Lüderitz au sud.

Kigali consolide sa position

La capitale du Rwanda (7ème) rejoint le top 10 des villes africaines les moins chères d’Afrique. Kigali, qui devance Banjul (8ème), est en train de conforter sa position parmi les cités phares du continent où le coût de la vie est abordable après être parvenue à se hisser au rang de seconde ville la moins chère d’Afrique de l’Est, après Kampala (Ouganda), en 2020. Déjà réputée comme offrant l’une des meilleures qualités de vie en Afrique, Kigali s’offre un nouvel argument de taille pour mieux capter l’attention des expatriés et des investisseurs.

Cape Town boucle le top 10

La cité portuaire située sur la côte sud-ouest de l’Afrique du Sud, sur une péninsule dominée par la célèbre montagne de la Table, est la 10ème ville la moins chère d’Afrique pour les expatriés. La ville fondée en 1652 et considérée comme la cité-mère d’Afrique du Sud, devance Port-Louis, la capitale de l’île Maurice. A remarquer, enfin, qu’aucune ville de l’Afrique de l’Ouest et du centre ne se trouve dans le top 10 des villes les plus abordables du continent pour les expatriés. La première ville la moins chère de cette partie de l’Afrique est Nouakchott (14ème), la capitale de la Mauritanie. En revanche, 8 villes que sont Bangui (Centrafrique), Libreville (Gabon), Kinshasa (République Démocratique du Congo), Lagos (Nigéria), Luanda (Angola), Dakar (Sénégal), Abidjan (Côte d’Ivoire) et Brazzaville (République du Congo) figurent dans le classement des 10 villes les plus chères d’Afrique.

À lire aussi:  E-Tourisme: Onomo se dote d’une des technologies les plus robustes au monde au service de la relance du tourisme en Afrique

La rédaction

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

La rédaction vous conseille