Les meilleurs applications et logiciels de traductions

La bureautique n’aura jamais été aussi facile qu’avec les Tics. Chaque jour, logiciels et applications naissent, avec pour objectif de faciliter le traitement et la communication de la parole, de l’écrit et de l’image. L’une de ces innovations est certainement la création des logiciels de traduction. A l’ère de la mondialisation, les communications internationales sont de plus en plus visibles, et les langues transcendent chaque jour davantage, les barrières territoriales. Ces logiciels de traduction instantanée s’avèrent de ce fait être pour plusieurs, une bouée de sauvetage, un outil pratique efficace et indispensable. Mais au milieu de tous ces logiciels qui fleurissent, du fait d’une demande sans cesse croissante, comment faire le tri des meilleures offres ? Makers vous propose le top cinq des logiciels fiables et performants.

Google Translate, le traducteur en 100 langues

Logiciel de la suite de la suite Google, le logiciel Google Translate est l’un des outils de traduction les plus utilisés. Profitant de la plus grande base de données qu’offre ce moteur de recherche, notamment les 100 langues qu’il utilise, ce logiciel est le plus recommandé des logiciels de traduction gratuits. Son autre atout est qu’il peut traduire instantanément et automatiquement une page web dans son intégralité. Google Translate est disponible sur les tablettes et smartphones sous Android et ios et peut être utilisé même hors connexion. Google Translate est simple d’accès, rapide et automatique, car la traduction se fait au fur et à mesure que le texte est écrit, et bien plus il peut facilement être inséré dans plusieurs navigateurs.

DeepL, des mots justes et corrects dans leurs contextes

DeepL est un logiciel qui offre la traduction fidèle d’une langue dans tout son contexte. Il prend en compte les formules de politesse spécifiques, les jargons et termes techniques, voire la signification des argots. En s’en servant, l’utilisateur ne risque pas de faire des tournures de phrases inappropriées ni une traduction mot à mot. La performance de sa traduction naturelle est attribuée à son appartenance au dictionnaire multilingue Linguee ainsi qu’à l’intégration de l’Intelligence Artificielle et du Deep Learning dans son processus. Créé il y a tout juste trois ans (août 2017), Deepl compte 80 millions d’utilisateurs et 26 langues. 

Reverso, plus qu’un traducteur, un correcteur de langue

Reverso constitue une aide précieuse pour ses utilisateurs, en ceci qu’il offre une palette d’outils de traduction et de correction grammaticale. Disponible en 14 langues sous forme de logiciel et de portail internet, Reverso est composé d’une gamme d’outils linguistiques que sont la traduction en contexte, les dictionnaires bilingues généraux ou spécialisés, les définitions, la conjugaison, la grammaire interactive, la correction d’orthographe et la traduction automatique. Un dictionnaire placé en bas de l’interface permet aussi de trouver un synonyme plus pertinent. Reverso est entièrement gratuit, il fonctionne par la publicité. Il traduit instantanément les textes sélectionnés sur le web et permet de partager le texte traduit.

Systran, le logiciel historique

Créé en 1968, ce système de traduction est l’un des plus anciens. Il a souvent été utilisé par les géants d’internet tels que Google, Yahoo et Mac OS. Systran offre une traduction de qualité dans une thématique spécifique, et propose des systèmes de mémoires de traduction. Ce logiciel ne peut cependant traduire que 2000 signes par pages, contrairement aux autres qui ont une capacité de 5000 signes. Il permet de traduire instantanément des pages en ligne en 14 langues avec 140 combinaisons possibles.   

Babylon, traduire en apprenant la langue

Capable de traduire en 75 langues,  le logiciel Babylon propose différents types d’outils, dont la traduction et le dictionnaire en ligne. Il renforce l’apprentissage de la langue en apportant des corrections aux textes saisis. Il est disponible en version web et en application numérique. de même qu’en version payante et gratuite.  

Il existe de nombreux outils de traduction en ligne. Certains ne sont que de simples dictionnaires uniquement capables de traduire quelques mots à la fois, alors que d’autres offrent la possibilité, gratuitement, de traiter à la volée des textes ou des pages Web de plusieurs milliers de caractères. Aussi performants et fiables qu’ils puissent être, payants ou pas, ces outils de traduction ne peuvent cependant se substituer aux professionnels de la traduction.

Canicha Djakba