Les meilleures universités africaines en 2023 : le top 10 (#2/2)

Avec notre partenaire Clipse, diffusion de communiqués en Afrique, découvrez l'actualité business du continent

Voici la suite du top 10 africain du classement QS des meilleures universités où étudier en 2023. Pour rappel, le classement repose sur plusieurs critères : la réputation auprès des employeurs, le ratio professeurs/étudiants, la réputation académique, le nombre de citations de travaux de recherche, la part de professeurs internationaux et la part d’étudiants internationaux. L’Université du Cap (Afrique du Sud), l’Université de Johannesburg (Afrique du Sud), l’Université Américaine du Caire (Egypte), l’Université du Witwatersrand (Afrique du Sud) et l’Université de Stellenbosch (Afrique du Sud) occupent les cinq premières places du dernier classement publié par Quacquarelli Symonds. Quelles sont les suivantes ? Le point avec Makers.Africa.

6- Université du Caire, un familier des classements

L’Université du Caire (anciennement Université égyptienne de 1908 à 1940 puis Université Fouad Ler de 1940 à 1952), est une vieille institution d’études supérieures située à Gizeh, en Égypte, et devenue université d’Etat en 1925. Depuis que les universités sont classées selon différents critères, l’Université du Caire a toujours figuré parmi les dix meilleurs établissements du pays, les trente meilleures universités africaines et les mille premières universités au monde. Elle brille surtout par son réseau international de recherche et compte parmi ses anciens étudiants ou étudiantes plusieurs prix Nobel.

7- Université de Pretoria, des prix Nobel à son actif

L’Université de Pretoria (classée n°591/600 dans la publication QS 2023) est l’une des plus grandes universités d’Afrique du Sud, située dans la province du Gauteng. Elle accueille plus de 35 000 étudiants. Ouverte depuis 40 ans aux autres communautés sud-africaines, l’Université de Pretoria est exclusivement de langue anglaise depuis 2019. Elle offre un large éventail d’options d’études du premier au troisième cycle et dispose d’une bonne réputation, du fait notamment de l’importance de sa production de recherches.

À lire aussi:  Les meilleures écoles américaines en Afrique

8- Université de Sousse, une fierté tunisienne

L’Université de Sousse (751ème sur 1000 dans le classement QS 2023) est l’un des établissements de formation supérieure de l’Afrique du Nord qui figure régulièrement dans les 50 premières places des classements des meilleures universités africaines. Créée en 1986 sous le nom d’Université de Monastir, elle prend une nouvelle appellation d’Université du Centre en 1991 et assure la tutelle scientifique et pédagogique sur les établissements implantés dans les gouvernorats de Sousse, Monastir, Kairouan et Mahdia. Le nombre de ses étudiants a connu une croissance spectaculaire, passant de 45 000 étudiants en 2002 à plus de 60 000 étudiants 10 ans après. L’université compte aujourd’hui 17 établissements d’enseignement supérieur (quatre facultés, quatre écoles et neuf instituts).

9- Université Ain Shams, parmi les plus anciennes

L’Université Ain Shams, basée au Caire, en Égypte, a été fondée en 1950. Elle est la troisième plus ancienne université publique égyptienne non sectaire. Son site était autrefois un ancien palais royal, appelé le Palais Zafarana. Lors de sa création, Ain Shams comptait un certain nombre de facultés et d’instituts universitaires, qui ont ensuite été transformés en université. La structure académique de l’université (classé n°801/1000 dans la publication QS 2023) comprend aujourd’hui 14 facultés, 1 collège et 2 instituts supérieurs ainsi que 12 centres et unités spéciales.

10- Université de Rhodes, petite mais prestigieuse

L’Université de Rhodes (Rhodes University) ferme la marche dans le top 10 des meilleures universités africaines. Cette institution universitaire d’Afrique du Sud, située à Grahamstown dans la province du Cap-Oriental, est classée par QS parmi les 1000 meilleures universités du monde. Elle accueille plus de 8 000 étudiants dont environ la moitié réside sur le campus. L’Université de Rhodes se compose de six facultés, commerce, éducation, science sociale, droit, médecine et science. Si l’université de langue anglaise qu’est Rhodes n’a pas cessé de se moderniser ni de s’étendre au fil des années, elle est restée cependant une petite mais prestigieuse université d’Afrique du Sud.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

La rédaction vous conseille