Les meilleures universités africaines en 2023: le top 10 (#1/2)

Le classement QS 2023 des meilleures universités est disponible. Comme d’habitude, pas de surprise à la tête du classement mondial. Les universités américaines Massachusetts Institute of Technology, University of Cambridge et Stanford University caracolent aux trois premières places, suivies de l’anglaise University of Oxford et de l’incontournable Harvard University. Il faut compter jusqu’à la 234e place pour tomber sur une université africaine. Dans un classement hautement concurrentiel de plus 500 universités avec des universités indiennes et du moyen orient qui ne cessent de grimper en rang, l’Afrique tire tout de même son épingle du jeu avec plus d’une dizaine de représentants. Découvrez le top 10 africains du classement QS des meilleures universités où étudier en 2023.

1.  Université du Cap en tête

Vous souhaitez étudier en Afrique ? L’université du Cap en Afrique du Sud devrait être votre première destination. C’est ce que renseigne le classement QS des meilleures universités au monde pour l’année académique 2023. Avec ses 40 points glanés sur les 100 mis en jeu, l’université de Cap Town est 237 mondial et première université en Afrique.
L’Université du Cap a été créée en 1829. Située dans la province du Cap occidental, selon le classement, cet établissement aux 26 357 étudiants figure parmi les mieux classés, pour l’ensemble de ses 35 formations.

2. Université de Johannesburg, un large éventail de choix

Située dans la ville de Johannesburg en Afrique du Sud, l’université éponyme est en effet l’une des meilleures destinations africaines pour des études dans de multiples filières. 412e sur les plus de 500 universités étudiées par le classement QS, l’Université de Johannesburg est sur une pente croissante dans le ranking, car passée de la catégorie 600 en 2014 à 400 en 2023, elle a gagné en moins de 10 ans environ 200 places.  À Johannesburg, près d’une dizaine de facultés sont ouvertes pour les étudiants en quête de savoir notamment dans les filières d’ingénierie, de l’environnement, des arts, du droit… « L’Université de Johannesburg est une université internationale afropolitaine avec une identité d’inclusion, une université qui transforme les vies et diversifie les professions. Qu’il s’agisse de programmes professionnels ou académiques traditionnels, de professionnels ou de diplômés, nos quatre campus offrent à nos étudiants un choix de programmes d’études dans huit facultés : art, design et architecture, éducation, ingénierie et environnement bâti, sciences de la santé, sciences humaines, droit et sciences, ainsi que dans le College of Business and Economics », renseigne l’université.

3. Université américaine du Caire, une légere remontée

Créée en 1919, L’American University Of Cairo est l’une des premières universités du continent, un statut qu’elle défend en se maintenant au top des meilleures depuis des années . Première au classement QS pour l’édition 2021 des écoles de commerce en Afrique, l’Université du Caire est la troisième offre de formation en Afrique la plus valorisée par le classement QS 2023. L’université comptabilise 27,7 points sur 100 et se positionne à la 416e place dans le ranking mondial contre sensiblement la 500e l’année d’avant.
Son offre de formation comprend 40 filières au premier cycle, 52 en Master et deux programmes PHD (doctorats). Elle revendique 36 000 étudiants déjà formés.  

4. Université du Witwatersrand, un taux d’insertion encourageant

Située à Johannesburg, en Afrique du Sud, l’Université du Witwatersrand offre plusieurs formations dans diverses disciplines, dont l’une des plus phares sur le continent est l’informatique. Wits (Université du Witwatersrand) propose un diplôme en ingénierie informatique assez couru, ce qui lui vaut d’être dans le top 5 des meilleures écoles d’informatique en Afrique. Quelle influence cette forte notoriété a-t-elle sur le classement de l’Université dans le top 10 africain, difficile à dire, mais l’atout principal de cette université est son fort taux d’employabilité, qui figure dans le top 200 mondiale, malgré que sa performance pour 2023 soit en légère baisse et occupe la 428e place mondiale et la quatrième en Afrique.
Depuis sa création en 1896, l’université a formé des milliers de diplômés et conserve son prestigieux titre de centre de référence en Afrique.

5. Université de Stellenbosch, un ancrage solide dans la recherche

Avec des racines remontant à 1866, l’université de Stellenbosch est l’une des plus anciennes universités d’Afrique du Sud. Une tradition centenaire d’enseignement et de recherche de qualité a assuré à l’université une place parmi les meilleures institutions académiques d’Afrique. L’université de Stellenbosch est une université classique entièrement accréditée qui compte 10 facultés : Arts, sciences économiques et de gestion, éducation, sciences, sciences agricoles et forestières, sciences de la santé, sciences militaires, droit, théologie, ingénierie. Elle compte plus de 22 000 étudiants, dont plus d’un tiers sont des étudiants de troisième cycle. Le nombre d’étudiants étrangers a considérablement augmenté depuis 1993, pour atteindre plus de 1900 étudiants de plus de 70 pays actuellement inscrits à l’université. 5e université d’Afrique en 2023, elle compte 26 points sur 100 et se positionne à la 454e position.

A suivre …
Canicha Djakba