Le top 10 des pays d’Afrique où Internet est le plus rapide

L’accès à internet est désormais l’un des critères essentiels sur lesquels jauger l’attractivité d’un pays. Comme l’accès aux soins, à l’eau potable, à l’énergie électrique ou encore au mobilier, plus un pays est connecté, plus il attire les investisseurs et visiteurs. Sur la base du rapport 2020 de la Worldwide Broadband Speed League sur la vitesse de téléchargement dans les pays, l’Afrique est la deuxième sous-région au faible débit de connexion dans le monde. Toutefois, des pays comme Madagascar, les Îles de la Réunion et l’Afrique du Sud,  se démarquent avec l’une des meilleures connexions au monde. 

Madagascar, le meilleur débit en Afrique

La République de Madagascar est un pays situé au large de la côte sud-est de l’Afrique. Avec une population de 26,97 millions d’habitants, l’Ile affiche la meilleure vitesse de connexion en Afrique. On peut télécharger 18 mégabits par seconde (18Mbps). Première en Afrique, elle est 77e dans le monde, loin derrière les 229,98 Mbps de Liechtenstein, le premier mondial. Toutefois, Madagascar enregistre un recul par rapport aux 24,87 Mbps que comptait le pays en 2019.

Afrique du Sud, deuxième avec 14,04 Mbps

L’Afrique du Sud a doublé la vitesse de sa connexion en 2020. Le débit de téléchargement est passé de 6,38 Mbps en 2019 à 14,04 Mbps en 2020. Le pays gagne de ce fait une place dans le classement 2020 de la Worldwide Broadband Speed League et est désormais la deuxième meilleure connexion d’Afrique. Sur le plan mondial, il est passé de 76e à 97e.

Kenya, une connexion en perte de vitesse

Le pays d’Afrique de l’Est qui comptait une vitesse de téléchargement de 10 Mbps en 2019 en est désormais à 8.20. Ce qui impacte également sur son classement. Sur le plan continental, le pays perd une place et est désormais troisième. Il est par ailleurs 122e  du classement mondial contre la 76 e place qu’il occupait en 2019.

Lesotho, la surprise

Absent du top 10 des meilleures connexions Internet en Afrique en 2019, le Lesotho surgit au quatrième rang en 2020, avec un débit de téléchargement de 7,43 Mbps. Ce petit pays de 30355 Km 2 entièrement bordé par l’Afrique du Sud compte le 125e meilleur débit mondial, juste derrière le Kenya.

Mauritanie, trois fois plus de vitesse en un an

De 2,39 Mbps en 2019, la vitesse de téléchargement en Mauritanie est passée à 7,28 Mbps en 2020, soit trois fois plus de vitesse gagnée en l’espace d’une année. Une performance qui positionne le pays au cinquième rang des connexions les plus rapides du continent (11e rang en 2019) et la 126e dans le monde.

Zimbabwe, une place de gagnée

Au Zimbabwé, pays situé en Afrique australe, les populations ont accès à une connexion de 6,92 Mbps en 2020 contre 2,86 Mbps en 2019. C’est la sixième meilleure connexion d’Afrique et la 130e sur le plan mondiale.

Libéria, 12 places de gagnées

Le Liberia est passé de la 19e à la septième connexion la plus rapide d’Afrique. Son débit est passé de 1,61 Mbps en 2019 à 6,83 Mbps en 2020. Même sur le plan mondial, son ranking s’est aussi amélioré, passant de la 158e à la 131e meilleure connexion.

Cap-Vert, huitième connexion en Afrique

En 2019, le Cap-Vert n’était pas classé parmi les 46 pays aux meilleures vitesses de connexion en Afrique. En 2020, le pays crée pourtant la surprise. Il fait son entrée à la huitième place, juste avec un débit de téléchargement de 6,64 Mbps et se classe 133e dans le monde.

Maroc, 2 Mbps de plus, cinq places de moins

La vitesse moyenne de téléchargement au Maroc est de 6,55 Mbps en 2020 contre 4,03 en 2019. Le pays se positionne au neuvième rang africain. Bien qu’en hausse, ce débit est en deçà des performances notées en 2020. Raison pour laquelle le royaume chérifien perd cinq places dans le Top 10 Afrique et 30 places dans le ranking mondial. Il était quatrième en Afrique en 2019 et 104e dans le monde. Toutefois, il reste le pays avec la connexion la plus rapide d’Afrique du Nord.

Sénégal, le débit a quintuplé

En 2019, la vitesse moyenne de téléchargement des données était de 1,40 Mbps au Sénégal. En 2020, il est de 5,93, soit près de cinq fois ce qu’il était il y a un an. Une nette évolution qui classe le Sénégal au 10e rang des connexions les plus rapides en Afrique, contre le 26e rang qu’il occupait en 2019. Sur le plan mondial, il passe de la 169e à la 140e place. Après lui viennent la Tunisie avec 5,66 Mbps (144e mondial), la Côte d’Ivoire avec 5,55 Mbps (145e), le Ghana avec 5,46 Mbps (147e) et l’Egypte avec 4,71 Mbps (157e). Les performances les plus basses sont celles du Soudan du Sud, dernier mondial avec 0,58 Mbps ; de la Guinée Equatoriale avec 0,75 Mbps, de l’Ethiopie avec 1,12 Mbps et de la Somalie avec 1,14 Mbps.

Canicha Djakba