Le top 10 des fonds qui investissent dans des entreprises africaines (2/2)

Avec notre partenaire Clipse, diffusion de communiqués en Afrique, découvrez l'actualité business du continent

Selon les données de l’Association africaine de capital-investissement et capital-risque (AVCA), 7,4 milliards de dollars ont été investis par les fonds d’investissement en Afrique en 2021. Une performance exceptionnelle tirée particulièrement par les transactions de capital-risque qui, sur la même période, ont atteint 5,2 milliards de dollars au profit de plus de 600 entreprises opérant en Afrique. Soit cinq fois plus que les investissements enregistrés en 2020 et davantage que l’ensemble des fonds injectés entre 2014 et 2020 (5 milliards de dollars).

L’intérêt des fonds d’investissement pour l’Afrique s’amplifie de manière spectaculaire depuis l’année dernière. Les secteurs de la tech, des énergies vertes (infrastructures solaires, hydrogène vert…) et des mines intéressent le plus ces investisseurs. Les fonds débloquent en moyenne 8 millions de dollars pour chaque transaction en Afrique mais l’AVCA a aussi fait remarquer que 16 opérations de plus 100 millions de dollars chacune ont été réalisées par une quinzaine de firmes d’investissement en 2021. Sur la base des données de l’AVCA et les résultats des enquêtes effectuées par Africa : The Big Deal, Makers Africa vous livre la deuxième partie de sa sélection des 10 plus importants ou les plus actifs fonds qui investissent directement ou indirectement dans les entreprises africaines.

6. Amethis

Amethis Investment Fund Manager, un gestionnaire de fonds d’investissement alternatif actif sur le continent africain et membre partenaire d’Edmond de Rothschild Private Equity, a été très actif sur le continent depuis le début de cette année. Dernièrement, il a réalisé deux investissements (Côte d’Ivoire et Egypte), finalisé sa sortie du capital de Pétro-Ivoire et annoncé la cession de sa participation au capital de Naivas (grande distribution) au Kenya. Il a aussi annoncé avoir finalisé la mobilisation des 120 millions de dollars pour son deuxième fonds dédié à l’Afrique du Nord et au Moyen Orient (AMF II). A savoir également qu’Amethis a réalisé l’une des plus importantes opérations de levée de fonds de private equity ciblant spécifiquement l’Afrique en mobilisant, en 2019, 375 millions d’euros pour son deuxième fonds dédié à la région.

À lire aussi:  Le top 10 des fonds qui investissent dans des entreprises africaines (1/2)

7. AfricInvest

Il est l’un des principaux acteurs panafricains du private equity et du capital-risque. Fondé au début des années 1990, Africainvest profite d’une position unique parmi les capital-investisseurs les plus expérimentés du continent, emploie plus de 90 professionnels de haut niveau et dispose de 11 bureaux dans la région. L’investisseur est parvenu à lever jusqu’ici 1,9 milliard de dollars à travers 21 fonds et peut miser sur le soutien fort et durable d’investisseurs locaux et internationaux, y compris des institutions de financement du développement de premier plan aux États-Unis et en Europe.

8. Y Combinator

C’est l’investisseur qui, aux côtés d’US African Development Foundation (USADF) et 500 Global, symbolise l’intérêt grandissant des Etats-Unis pour le marché du financement des entreprises en Afrique. Les sociétés américaines de capital-risque sont en effet devenues très actives sur le continent. Elles figurent dans au moins 180 cycles de financement de ces 6 derniers moins. La première place revient à l’accélérateur californien Y Combinator qui apparaît dans 14 opérations.

9. Launch Africa Ventures

Figurant en tête du classement des investisseurs les plus actifs en Afrique en 2021 en termes de nombre d’opérations, Launch Africa Ventures, basé à l’île Maurice, se spécialise dans les opérations d’amorçage et de pré-série A. L’année dernière, il a effectué 67 prises de participation dans 13 pays africains et compte faire mieux en 2022. Le portefeuille des investissements de cette société concerne aujourd’hui plus de 20 pays et en juin dernier, il a annoncé la clôture de son fonds de 36,3 millions de dollars, qu’il a principalement utilisé pour investir dans des startups B2B et B2B2C à travers le continent.

À lire aussi:  Le top 10 des fonds qui investissent dans des entreprises africaines (1/2)

10. Kepple Africa Ventures

Classé parmi les 5 investisseurs les plus actifs en Afrique, le Japonnais Kepple Africa Ventures continue d’étendre son empreinte sur le continent et constitue une source d’inspiration pour les autres acteurs nippons, notamment SoftBank Group. La société de capital-risque disposant de bureaux au Kenya et au Nigeria a investi, depuis 2018, dans plus de 100 startups africaines dans 11 pays. Les mises vont de 50 000 à 150 000 dollars.  Il a aussi a lancé, en février dernier, Verod-Kepple Africa Ventures (VKAV), une coentreprise avec Verod Capital Management, un fonds de capital-investissement nigérian. VKAV prévoit d’investir 100 millions de dollars au cours des cinq prochaines années avec l’appui financier de Toyota Tsusho Corporation.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

La rédaction vous conseille