La startup de mobilité électrique Shift EV trace sa route grâce à une levée de fonds 

La jeune entreprise égyptienne, spécialisée dans le recyclage des voitures à moteur thermique en engins électriques, a réussi à lever des fonds et s’apprête à étendre son activité en Afrique du Nord et au Moyen Orient. 

L’opération de levée de fonds de Shift EV vient rompre une actualité déferlante de tours de table largement dominés par les fintechs en Afrique. Bien que restée discrète sur le montant de sa levée, la startup égyptienne spécialisée dans le recyclage des véhicules à moteurs thermiques (essence, gasoil…) en voitures électriques s’apprête à faire un bond dans son développement.
En réussissant à obtenir ce financement de série A (en série A le montant varie généralement entre 1 et 5 millions de dollars), la startup fondée en 2020 compte intégrer davantage de clients et étendre son activité sur les marchés de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA). « Il y a environ 25 millions de véhicules utilitaires circulant dans les rues de divers marchés émergents. Des vélos, camionnettes, mini-fourgonnettes aux petits camions. Il y a un énorme marché de plusieurs millions qui attend la perturbation des véhicules électriques », a déclaré Aly El Tayeb, PDG et cofondateur de Shift EV dans le communiqué qui annonce la levée de fonds.
Le cycle de financement de série A de la startup a été mené par Union Square Ventures, Algebra Ventures et Wamda, qui ont tous participé à son cycle de démarrage l’année dernière. Ils ont également été rejoints par l’Oman Technology Fund (OTF), rapporte le site d’information disrupt Africa.
Vieille d’à peine deux ans, Shift EV, fondée par Aly El Tayeb et Amr Helmy,  convertit les véhicules à essence existants en véhicules électriques en utilisant des packs de batteries lithium-ion de pointe, qui s’intègrent parfaitement aux châssis existants et connectent à distance les véhicules de la flotte à  son système d’exploitation de flotte ShiftWare, pour une visibilité et un contrôle numériques complets.
Sa première flotte de véhicules électrifiés a été mise en circulation en 2021. 2000 autres sont actuellement en voie de recyclage dans ses ateliers.

Canicha Djakba