La BAD signe trois accords de financement de 5,7 millions de dollars avec Madagascar


La signature de l’accord s’est tenue le 26 mai en marge des 57e assemblées générales de la Banque africaine de développement en cours à Accra au Ghana.

Trois accords de financement d’un montant de 5,7 millions de dollars ont été signés jeudi à Accra, la capitale ghanéenne, entre Madagascar et la Banque africaine de développement (BAD).

Leurs signatures ont eu lieu en marge de la 57e assemblée annuelle du groupe de la BAD en présence de la ministre malgache de l’Economie et des Finances, Rindra Hasimbelo Rabarinirinason, et de la vice-présidente par intérim de la BAD, Yacine Fal.

Le premier prêt de 2,479 millions de dollars permettra d’étudier la mise en œuvre d’un pôle de développement agricole sur la rive droite du delta du Bas-Mangoky (sud-ouest). Il a pour objectif d’augmenter la production agricole à travers l’aménagement de 29.000 hectares de terrain, de développer des infrastructures d’irrigation, de stockage et de conditionnement collectives et de renforcer les organisations des producteurs.

Le deuxième accord en guise de don d’un montant de 1,9 million de dollars est destiné au financement de la gestion des risques et des catastrophes au sein du pays afin d’améliorer la résilience de Madagascar au changement climatique, considéré comme une priorité par le gouvernement malgache.

La troisième signature concerne un accord de don d’une valeur de 1,34 million de dollars, destiné au Projet de renforcement de la résilience de la gouvernance par la digitalisation. Ce projet, qui s’inscrit dans le cadre du programme de la digitalisation de l’administration publique du pays, contribuera à renforcer la gestion des fonds publics et à améliorer l’efficacité de l’administration et la prestation des services publics essentiels.


Canicha Djakba