Entreprise : comment utiliser les réseaux sociaux à son avantage ?

Toutes les entreprises rêvent d’une visibilité sur les réseaux sociaux. Certaines moins que d’autres, selon leur public cible. Mais si les réseaux sociaux sont devenus aussi attractifs, c’est que leurs communautés sont de plus en plus importantes. Ancrés dans nos quotidiens, les réseaux sociaux font partie intégrante des stratégies de communication et du marketing digital. Twitter, Facebook, Instagram, Tik-Tok, la question n’est donc plus tellement pourquoi communiquer via les réseaux, mais comment le faire avec efficacité ? 

Les entreprises trouvent un grand intérêt à communiquer via les réseaux sociaux pour plusieurs raisons. Tout d’abord, être présent sur les réseaux sociaux en tant qu’entreprise permet de fidéliser la clientèle existante en maintenant un contact régulier avec elle. Ensuite, elle permet d’attirer une nouvelle clientèle en faisant la promotion des produits ou services. Cette présence est aussi une manière de renforcer l’identité visuelle de l’entreprise notamment. Le fait d’assurer une visibilité sur ces réseaux améliore indirectement le référencement naturel du site web de l’entreprise sur les moteurs de recherche en générant plus de trafic sur ce site. Bien plus, cette présence dynamique sur les réseaux sociaux permet également de développer le réseau professionnel de fournisseurs, de collègues du secteur. En résumé, la présence active d’une entreprise sur les réseaux sociaux fait vendre, pour autant que l’on sache utiliser chaque réseau en fonction de sa cible et animer sa collectivité en fonction du réseau social.

Twitter, pour la presse, les politiques et les associations

Twitter est un réseau social d’actualité avec une cible très variée : la presse, les politiques, le milieu associatif et les ONG, les influenceurs, les technophiles, etc. Twitter est un outil viral qui est surtout le baromètre de notoriété pour une entreprise en recueillant les impressions de ses clients. On y fait et défait des personnalités et des entreprises à coup de hashtags et de commentaires critiques ou élogieux. Une fois la cible sur Twitter connue, les messages à lui adresser doivent être percutants et concis, avec un ton varié entre sérieux et humour.

Facebook, la plateforme où tout passe

Facebook est la plateforme de prédilection pour partager les nouveaux produits ou services, l’actualité et les campagnes promotionnelles. Il y est facile d’interagir avec sa communauté en organisant des jeux concours notamment. Facebook partage certaines fonctionnalités avec Instagram, on peut y poster des Stories (posts éphémères) ou des publications fixes de façon simultanée, synchroniser les boutiques, et gérer les publicités payantes via le Business Manager. Facebook est un réseau convivial de divertissement avant tout. Les contenus font appel aux émotions, à la créativité, à l’humour. Il faut y partager des vidéos « Behind the scene » afin de créer des interactions significatives et de vrais échanges avec votre audience.
Enfin la cible est relativement plus âgée que les autres plateformes digitales avec une moyenne entre 20 et 50 ans.

Instagram, le réseau social des jeunes

Instagram est le réseau social le plus en vogue et où les images priment face au texte. Le visuel y est roi à travers des photos de qualité, parfois sophistiquées, mais aussi via le format vidéo, les sessions live, les posts instantanés que sont les Stories. C’est le lieu idéal pour du storytelling à propos de votre entreprise, de son image de marque, de ses valeurs, de ses produits ou services en action. Instagram est une plateforme majoritairement féminine et relativement jeune. 84% des internautes y ont moins de 50 ans et la tranche d’âge la plus représentée est celle des 18-24 ans. Instagram permet enfin de créer une communauté forte et d’interagir avec elle de façon personnelle et conviviale. C’est d’ailleurs le lieu de prédilection des influenceurs, nous en parlerons plus bas.

Tik-Tok, des vidéos fun comme outils de communication

Le réseau social le plus en vogue du moment dispose d’une fonction dédiée aux pages professionnelles. Comme sur les autres plateformes sociales, Tik-Tok permet aux marques de déposer leurs annonces. Ces dernières, si elles sont jugées de bonne qualité, apparaîtront dans le flux des utilisateurs. Sachant que la majorité des utilisateurs actifs de Tik-Tok sont jeunes et greffés à leur téléphone portable, la plateforme est un outil efficace pour les entreprises qui visent ce type de public. Il faut également savoir que les contenus sont visuellement attrayants et amusants. Ainsi, il est essentiel d’user d’une certaine créativité. La plateforme ne convient pas aux vidéos soignées et aux offres sérieuses.

Pinterest, l’image comme outil de référencement

Pinterest est le réseau social qui se présente sous forme d’un tableau d’affichage virtuel où l’on partage des visuels en les épinglant et les triant par tableau. C’est un réseau particulièrement féminin idéal pour les artistes, les graphistes, photographes, les créateurs, les stylistes, l’e-commerce et l’événementiel. Cette plateforme génère énormément de trafic vers les sites web. De plus, la durée de vie du contenu y est très élevée ce qui favorise le référencement. Pinterest représente donc une vitrine très intéressante pour une entreprise qu’il ne faut pas négliger. Si tant est que votre cible s’y trouve. Il est préférable d’y partager vos propres images depuis votre site web jusqu’à Pinterest. Ainsi, chaque épingle est associée à une URL et les utilisateurs peuvent ainsi avoir directement accès au web, à un compte sur les réseaux sociaux ou encore à une fiche produit.

Linkedin, le réseau social des professionnels

LinkedIn est le réseau social professionnel par excellence. Il permet de communiquer auprès d’une cible BtoB et est un atout majeur. On y retrouve les entreprises de service, l’IT, le Medtech, les Ressources Humaines, la communication, le marketing, les startups et les technologies de façon large. On y partage des actualités, des publications presse, des annonces d’emploi, des événements, des études, des témoignages de clients, des vidéos d’inspiration.
Le lectorat est surtout composé de personnes diplômées avec une proportion égale de femmes et d’hommes, dont 79% ont plus de 37 ans. LinkedIn est aussi le vivier des recruteurs et des chasseurs de tête. On y cherche un emploi ou on y valorise ses compétences. En tant qu’entreprise, le contenu y est sérieux sans être austère. Vos collaborateurs qui y sont présents construisent également votre employer branding et vont faire grandir le réseau. Ils seront vos meilleurs ambassadeurs.
On ne pense pas toujours à YouTube en terme de réseau social et pourtant il en est bien un. Deux millions de vidéos y sont vues chaque minute. Majoritairement masculins, les utilisateurs ont entre 30 et 40 ans. Pour votre entreprise, YouTube est un lieu de diffusion de vidéos au sujet de votre marque, produits ou services. Il est également possible d’y faire de la publicité.

Des contenus spécifiques à chaque réseau social

Après avoir déterminé son réseau social en fonction de sa cible, il est important de trouver du contenu pour l’alimenter. Chaque réseau a ses spécificités techniques afin que le contenu y soit bien mis en valeur. Cette création de contenu doit être régulière. Par exemple, on parle de 3 publications par semaine pour Instagram et Facebook. Sur Twitter, on peut être plus régulier encore. Il existe des outils d’automatisation de vos publications qui peuvent s’avérer très précieux. Si l’on utilise plusieurs canaux, il est important d’adapter le contenu à chacun d’eux. Sur Instagram, une vidéo ne dure pas plus de 1 minute, sur Facebook elle peut être un peu plus longue. Le ton que vous utilisez est également dépendant du réseau social. Sur LinkedIn et Twitter, le style est plus informatif et formel, sur Facebook on s’adresse directement à l’interlocuteur virtuel en faisant appel à l’émotionnel. Sur Instagram, vous pouvez prendre un ton plus amical ou personnel avec une touche d’humour. Il est donc essentiel de définir sa ligne éditoriale, son style rédactionnel, les thèmes que vous aborderez, les valeurs à mettre en avant, l’angle de perception mais également la syntaxe.

Le contenu payant, pour ratisser plus large

La plupart des réseaux sociaux donnent la possibilité de promouvoir un contenu à travers la publicité. Les frais de publicité digitale sont souvent sous-estimés par les entrepreneurs. Pourtant, la publicité sur les réseaux sociaux est aujourd’hui indispensable pour augmenter sa notoriété et toucher une cible plus large, mais aussi plus pertinente. Chaque réseau dispose de sa propre régie publicitaire avec ses particularités et ses critères de segmentation. Faire des posts sponsorisés sur les réseaux sociaux permet le ciblage précis selon des critères, le développement de la notoriété, l’acquisition de nouveaux clients, la réactivation de clients existants, un excellent retour sur investissement et un monitoring de performances mesurables des campagnes. Une campagne de publicité digitale peut s’avérer être un tremplin en générant rapidement du trafic sur le site web de votre entreprise et en augmentant les ventes. De ce fait, il faut analyser les performances des campagnes de façon régulière afin de corriger le tir si nécessaire. Chaque régie publicitaire propose un tableau récapitulatif chiffré qui vous y aidera. Ainsi, le nombre de clics, le taux de conversion, d’engagement et les impressions de vos publicités n’auront plus de secret pour vous.
Toutefois, avant de lancer une campagne, il est essentiel de définir une stratégie pour chaque campagne et d’allouer un budget réaliste à chacune d’elle. Le contenu utilisé à cette fin doit être de qualité : photos travaillées et textes percutants.

Le marketing d’influence, une astuce qui fait ses preuves

Une autre manière de se faire connaître sur les réseaux sociaux est de collaborer avec des influenceurs ou blogueurs. C’est le marketing d’influence. Il est davantage présent sur Instagram et YouTube où l’on retrouve les plus gros influenceurs. Cette collaboration peut prendre la forme d’un placement de produit, de la rédaction d’un article de blog, d’une Story éphémère face caméra, d’une vidéo ou d’une publication fixe… Ce type de partenariat, rémunéré ou non, peut en effet augmenter votre visibilité, voire générer des ventes à quelques conditions près. Il est essentiel de travailler avec des influenceurs qui partagent votre cible, votre localisation, vos valeurs et votre vision. C’est donc en collaborant avec les influenceurs qui vous correspondent le plus que cette formule marketing s’avérera efficace. Soyez donc certain que l’influenceur choisi convient à votre segment.
Cependant, il ne faut pas se limiter à des influenceurs aux milliers d’abonnés dont les communautés ne sont pas toujours représentatives, ni réelles. Il vaut mieux un influenceur qui a 3 000 abonnés mais une communauté active qui vous correspond qu’un influenceur très connu mais dont une partie du lectorat est passif.

Canicha Djakba