Ces métiers qui recrutent sans diplôme en Afrique

On peut les compter par dizaines, ces activités professionnelles dont l’exercice ne requiert pas de background scolaire. Mais toutes ne recrutent pas assez, à l’inverse de ces 10 métiers recensés pour vous par la rédaction de Makers.

Ouvrier de chantier

L’Afrique est le continent qui enregistre les plus forts taux de croissance dans le monde ces dernières années. L’un des socles de cette croissance, c’est bien évidemment le secteur des infrastructures. Le bâtiment et les travaux publics recrutent désormais beaucoup, aussi bien les professionnels diplômés que non. Le métier d’ouvrier de chantier, de manœuvre, ou encore de maçon, parce qu’il requiert essentiellement la force physique pour exécuter les consignes des ingénieurs et techniciens, est donc désormais une ouverture pour de milliers de jeunes à travers le continent.

Agent logistique

Le dynamisme d’une économie est aussi perceptible par la densité de ses échanges commerciaux. Lorsqu’on parle des échanges commerciaux, l’on pense à l’activité portuaire premièrement. Il se trouve que parmi les activités portuaires, il y a le métier d’agent logistique, de manutentionnaires ou de gestionnaire de stocks, qui ne nécessite pas forcément des diplômes pour être exercé. L’Afrique étant en pleine croissance, ses échanges commerciaux avec les pays étrangers se multiplient, à l’importation comme à l’exportation, le métier d’agent logistique pourrait donc être une porte de sortie du chômage pour plusieurs jeunes africains.

Cuisinier pour restaurants et services traiteurs

Rien qu’à observer le développement des nouvelles chaînes de restaurants, la création de nouvelles enseignes ou la publicité qui est  faite autour de l’activité, l’on se rend bien compte que la  restauration est une activité rentable. Bien que les restaurateurs sollicitent davantage des diplômés d’écoles pour leurs cuisines, il n’en demeure pas moins qu’il y a toujours de la place pour les non diplômés (cuisiner et préparer les ingrédients des repas). C’est pourquoi, de nombreuses recrues des restaurants et services traiteurs ne sont pas forcément des professionnels de formation. Après tout, c’est au goût des repas que l’on jauge les vrais chefs.

Livreur

La livraison est une activité qui, bien qu’elle existait déjà, prend une nouvelle avec l’essor du commerce en ligne. Aujourd’hui, il y a la possibilité de se faire livrer tout ou presque. Des vêtements aux bijoux, des repas aux équipements électroménagers ou autres appareils, tout y passe, et ça, c’est une aubaine pour des milliers de jeunes sur le continent. Des sociétés de livraison se créent et grandissent au quotidien, demandant une main d’œuvre dont les compétences ne sont pas nécessairement celles acquises en salle de classe. Résultat, les sociétés de livraison embauchent, même sans diplômes. 

Agent d’accueil

Généralement, les premières attentes que formulent les organismes, entreprises ou administrations publiques à l’endroit des agents d’accueil sont les capacités à nouer le contact, à mettre en confiance, et une bonne expression orale. Faut-il nécessairement faire des études en protocole pour satisfaire ces exigences, pas forcément. Ce métier lui aussi est l’un des plus demandés en entreprise.

Entrepreneur

Le discours en Afrique est à la promotion de l’auto-emploi. Dans cette lancée, plusieurs jeunes s’y investissent de plus en plus. Agro-alimentaire, recyclage des déchets, commerce… ce sont des métiers qui aujourd’hui, nourrissent plusieurs jeunes Africains, même non diplômés.

Responsable de la sécurité

Le secteur de la sécurité a besoin de bras. Qu’il s’agisse de contrôler l’accès à un magasin, de surveiller un lieu la nuit ou un concert dans un festival, cette branche recrute, même sans diplômes.

Vendeur, ou brand ambassador

Une fois que l’on sait compter et écrire, plusieurs entreprises sont prêtes à faire de vous des ambassadeurs de leur marque auprès de leurs cibles. Comme avec le métier d’agent d’accueil, ici seules comptent les capacités à nouer le contact et convaincre. Cette activité se déploie de plus en plus dans les supermarchés et auprès des ménages, enrôlant de ce fait des milliers de jeunes scolarisés ou non.

Agent de ménage

C’est l’un des premiers métiers auxquels l’on pense lorsqu’on parle métier sans diplôme. Parce que pour effectuer des tâches, pas nécessairement besoin d’avoir un baccalauréat, l’activité recrute de plus en plus, surtout dans une société africaine ou l’émancipation de la femme est de plus en plus visible. La course aux nounous ou aides ménagères se fait aussi ressentir.

Canicha Djakba