Quelles sont les automobiles “made in Africa” ?

Le continent africain était le pré carré des grandes marques automobiles internationales.  Mais la donne a changé. Désormais, les entrepreneurs africains explorent le domaine de la construction automobile et proposent des voitures neuves ‘’made in Afria’’. L’Afrique n’est donc plus uniquement un importateur et revendeur de véhicules d’occasion ou neufs des enseignes étrangères. Elle fabrique ses propres voitures. Tour d’horizon avec ces six constructeurs automobiles africains.

Mobius, le low-cost pour les routes africaines

Spécialement conçue pour l’Afrique et très adaptée à ses routes, Mobius est la marque de fabrique de la société kényane Kenya Vehicle Manufacturers (KVM). Cette voiture est réputée pour sa consommation économique de carburant et son vaste espace de chargement. Elle peut, en effet, transporter jusqu’à huit passagers.

Le prix de vente de la Mobius, 100% africaine, est d’environ 5 millions de Fcfa, soit moins de 8000 euros. Elle est donc un peu moins chère que d’autres modèles étrangers, qui peuvent coûter plus de 10 000 euros. Il existe plusieurs versions, la Mobius I et la Mobius II.

Laraki, le constructeur d’automobiles sportives africaines   

La Fulgura ou l’Epitome sont des modèles de voiture de la marque Laraki, le premier concessionnaire automobile marocain. Ces véhicules ‘’made in Africa’’ sont l’œuvre d’Abdessalam Laraki, designer, qui s’est lancé le défi, en 2000, de fabriquer la première voiture 100% marocaine. 

Pour se démarquer, il a choisi de produire des voitures de sport typiquement africaines. Elles sont haut de gamme et fabriquées en édition très limitée. Seulement neuf exemplaires de la Laraki Epitome, présentée pour la première fois lors du Concours d’Élégance de Pebble Beach en 2013, devraient être mis sur le marché. Quant à la Fulgura, elle sera construite à 99 exemplaires numérotés.

Par leur prix, les automobiles de la marque Laraki confirment leur réputation de voitures de luxe. La Laraki Epitome coûterait très cher. Son prix est estimé à 2 million de dollars environ. 

Innoson, les berlines africaines

Depuis 2014, les voitures Innoson font parler d’elles. D’origine nigériane, c’est une marque de voiture de la société Innoson Vehicle Manufacturing, dirigée par l’homme d’affaires Innocent Chukwuma.

Équipées d’un moteur standard à essence, les voitures Innoson sont tout terrain. Les pièces utilisées pour la fabrication sont locales. Quelque 70% sont produites au Nigéria et 30% importées. Pour permettre à ses constructeurs automobiles locaux de se développer, le Nigéria interdit en effet l’importation de véhicules entièrement assemblées à l’étranger et encourage la fabrication locale d’automobiles.

Kiira EV SMACK, l’hybride africain

D’origine ougandaise, Kiira EV SMACK est une marque de voiture qui révèle l’industrie automobile africaine. Kiira Motors Corporation (KMC) est l’entreprise qui produit et commercialise des véhicules.

Les voitures de Kiira EV SMACK ont un trait particulier, car elles fonctionnent à la fois avec un moteur à essence hybride et une batterie haute tension. Ce sont donc les premières hybrides et électriques conçues et construites en Afrique.

La technologie utilisée pour Kiira Motors Corporation (KMC) est de dernière génération. Par exemple, une voiture de la marque Kiira EV SMACK ne nécessite pas de clé pour son démarrage. A l’instar des voitures de luxe récentes, elle est dotée d’un bouton poussoir qui sert à mettre la voiture en marche à l’aide du pouce.

Turtle, la voiture recyclée

Elle est entièrement fabriquée à base de matériaux de  récupération. Lancée en 2013, Turtle est le fruit d’une coopérative d’un groupe d’artisans ghanéens. Cette voiture est le symbole du défi de la logique industrielle occidentale, car c’est un véhicule hors norme construit dans un délai de trois mois, sans plan ou projet préétabli.

Écologique et économe, Turtle est une voiture purement mécanique et dépourvue d’électronique. Solide et adaptée aux routes et à la géographie africaines, elle incarne le talent africain dans le secteur de l’automobile. En défiant les règles de fabrication industrielle et en comptant sur les produits recyclés, la conception  de Turtle prouve son caractère original.  Et la voiture s’exporte. En 2013,  elle a été exposée au salon de l’automobile de Rotterdam. 

Wallys, le véhicule tunisien 100% artisanal 

C’est une exception dans la gamme des voitures made in africa. En 2005, les frères tunisiens Zied et Omar Guiga ont eu l’idée de fabriquer une marque automobile. L’aventure n’a pas tardé à commencer et Wallys est né. En 2008, le premier modèle est présenté au salon de l’auto à Paris. Son unique modèle, Iris, attire par son design. Sa dimension est sur mesure, pour faciliter la circulation et le stationnement.

Véhicule moderne, Wallys présente des caractéristiques attrayantes. Il est conçu pour la ville  et aussi pour les chemins escarpés. Sa carrosserie est en fibre de verre faite à la main. 57% des  composants des véhicules Wallys sont produites localement. 

Ce n’est que le début pour le secteur. Les constructeurs automobiles  africains sont entrés dans la course pour mettre à la disposition des consommateurs du continent et du monde, des voitures adaptées aux différentes conditions de circulation et pour toutes les bourses. Et si vous essayiez de rouler désormais dans une voiture ‘’Made in Africa’’ ?

Materne Aguessy