Afrique : Cinq applications qui sécurisent le transport de personnes

L’innovation africaine se développe dans tous les domaines. Le secteur des transports de personnes ne fait pas figure d’exception. Parmi toutes les solutions développées dans les quatre coins du continent, cinq ont attiré notre attention.

Gozem, le moto-taxi à portée de main

Créé au Bénin, Gozem est une plateforme technologique de transport. Elle offre à ses clients des services de taxi pour leurs différentes courses. Les moyens de transport que propose Gozem sont la moto, la voiture et le tricycle.

Pour bénéficier d’un service de Gozem, il suffit de lancer une commande via l’application. Aussitôt, une mise en contact est faite avec un conducteur qui vient vers le client, où qu’il se trouve. Le paiement se fait ensuite au compteur. Les véhicules de Gozem disposent, en effet, d’un dispositif qui calcule le prix à payer du point de départ jusqu’à l’arrivée. Le décompte du prix est activé dès le démarrage.

Max.ng, le service à moto

Créée en 2015 au Nigéria, Max.ng est une startup spécialisée dans le transport par moto. Sur sa plateforme, Max.ng connecte à des chauffeurs de taxis moto, les utilisateurs qui en formulent la demande via l’application.  

Max.ng se veut comme un moyen sûr et sécurisé de transport au Nigéria, où le trafic routier est l’un des plus embouteillé et dense en Afrique. Pour se démarquer et garantir sa fiabilité, l’entreprise compte sur ses conducteurs de taxis moto, à qui une formation approfondie sur les règles de base de la circulation, les stratégies de conduite par mauvais temps et les tactiques de conduite défensive est donnée.  

La formalisation de l’industrie de taxis moto est la particularité de cette startup. En effet, le secteur est une opportunité qui regorge de potentialité. Adetayo Bamiduro, cofondateur de la startup a déclaré à ce propos : « L’industrie du taxi moto et du tuk tuk est extrêmement populaire, mais ces moyens de transport sont informels dans la région de l’Afrique de l’Ouest ». Max.ng est ainsi l’une des voies pour formaliser ce mode de transport.

Hoja, pour le transport sans risque

En République Démocratique du Congo, le transport a toujours été un défi en raison de la situation sécuritaire et des routes. Pour pallier ce problème, la startup Hoja a trouvé une solution qui change la donne du transport dans le pays. En effet, cette solution permet de mettre en relation des chauffeurs et les clients en toute sécurité.

La fondatrice de Hoja, Ursula Ndombele, s’est inspirée de sa propre expérience. Lors du Startup Week-end d’Amiens en 2018, elle a déclaré : « J’ai vécu deux ans en République Démocratique du Congo, je me suis retrouvée une fois en situation délicate au moment de prendre un taxi dont le chauffeur ne m’inspirait pas vraiment confiance. C’est pourquoi j’ai imaginé une application permettant de trouver un taxi sécurisé et fiable ».

Ainsi, les taxis de Hoja sont dotés de dispositifs de GPS et tracking pour limiter les dangers. Selon Magalie Bueyasadila, cofondatrice de la startup, « cette application est conçue dans le but de réduire sensiblement les problèmes d’enlèvements et de vols de véhicules dans la ville de Kinshasa ». 

Taxi Vairified, pour la traçabilité des véhicules  

Le Camerounais Patrick Ehode a créé, en 2016, l’application Taxi Vairified, pour rendre plus sûr le transport des personnes dans son pays. En effet, le problème d’agression de personnes dans les taxis est récurrent au Cameroun. C’est pour endiguer ce phénomène que la plateforme a été lancée. 

Elle permet de réserver un taxi en toute sécurité. Il suffit de se connecter à l’application Taxi Vairified et de faire une demande pour qu’un taxi vous soit envoyé pour vos courses. Depuis le système mis en place, le staff de Taxi Vairified suit le trajet du véhicule affrété. Cette initiative met le chauffeur de taxi et les clients à l’abri de l’insécurité. Les chauffeurs ne craignent plus les clients braqueurs et ceux-ci ne redoutent plus de se faire embarquer par un chauffeur enleveur. 

Africab, pour une mobilité adaptée 

Africab est une solution de mobilité africaine créée par la Congolaise Vangsy Goma. C’est une startup dont le but est d’éviter aux passagers d’attendre à l’arrêt de bus ou sur un trottoir en quête d’un taxi pour se déplacer.  Elle est présente dans trois pays d’Afrique, à savoir la Côte d’ivoire où elle est lancée, le Togo et le Bénin. 

Pour  utiliser ce système, il faut faire une réservation de taxi via l’application pour qu’il vienne à vous, où que vous vous trouvez dans les pays où la startup est présente. Le paiement des services se fait par carte bancaire. Les chauffeurs sont professionnels et les véhicules de Africab disposent d’une technologie de géolocalisation. 

Materne Aguessy